pourquoi un vélo électrique

Les moyens de locomotion, surtout en ville, se diversifient de plus en plus : trottinettes électriques, monoroues, gyroskates,… Malgré ces avancées technologiques parfois futuristes, il reste un moyen de locomotion connu de tous qui continue à séduire, le vélo. Lui aussi connait actuellement un regain de popularité, notamment grâce à son adaptation aux nouvelles technologies, en le munissant d’un moteur électrique.

Le vélo électrique est devenu un moyen de transport adapté aux citadins qui souhaitent se rendre au travail tout en respectant la nature et en évitant les embouteillages. Mais il permet aussi à tous ceux qui ne sont pas les rois de la pédale d’utiliser un vélo malgré tout, et ce, même à la campagne.

Voici 5 raisons qui vont vous convaincre d’acheter un vélo à assistance électrique (VAE).

1. Faire du vélo sans effort

Le premier argument va certainement séduire les amateurs du moindre effort et les plus paresseux. Même s’il est toujours bon d’encourager tous ceux qui sont capables de faire du sport, on peut comprendre que dans certaines circonstances, on n’a pas toujours envie de se fouler.

Bien entendu, le plus gros avantage du vélo électrique est son aide moteur. C’est d’ailleurs ce qui le caractérise. Grâce à sa batterie rechargeable, le vélo bénéficie d’une assistance moteur qui peut s’avérer utile dans les côtes. Si vous êtes sportif, que vous voulez vous défouler ou que vous prenez votre vélo pour faire une balade, on vous dira qu’utiliser un vélo électrique est un peu un contresens. Par contre, si vous utilisez votre vélo pour vous rendre au travail et que remporter le Tour du France n’est pas dans vos projets immédiats, alors on vous encouragera à acheter un vélo électrique.

Le but premier du vélo électrique est d’apporter une assistance à ceux qui ne peuvent pas utiliser un vélo classique pour une raison ou pour une autre. Cette raison peut tout simplement être que vous ne souhaitez pas arriver dégoulinant de transpiration au travail.

Vous avez peut-être déjà envisagé de vous rendre à vélo au travail, mais il y a toujours quelque chose qui vous fait renoncer à l’idée : une montée trop raide, une distance un peu trop longue, le manque de condition physique,… Tous ces éléments qui vous bloquent peuvent être résolus grâce au vélo électrique.

2. Parcourir de plus longues distances à vélo

Si votre condition physique ne vous permet pas de parcourir de longues distances à vélo, le VAE est la solution idéale. Pour une question d’entrainement, en raison d’un problème de santé, d’âge ou tout simplement d’un manque d’envie ou de paresse, la plupart des gens sont découragés à l’idée de faire plus de 3 ou 5 kilomètres à vélo.

Le vélo électrique permet de réduire virtuellement les distances. Grâce à son moteur, il prend le relais sur les parties du chemin les plus difficiles à parcourir, ce qui donnera l’impression à vos jambes d’avoir réduit le nombre de kilomètres. Surtout, il réduit le temps du trajet, puisqu’il peut aller jusqu’à 30 km/h à puissance maximale.

La vitesse moyenne d’un cycliste lambda qui se rend au travail est d’environ 15 km/h, s’il est à plat. Pour un trajet de 3 km, ce cycliste va prendre 12 minutes et pour un trajet de 10 kilomètres, il en prendra 40.

On peut estimer la vitesse moyenne d’un vélo électrique à 22 km/h, entre les pointes de vitesse, les ralentissements ou encore les parties de trajet sans l’utilisation du moteur. Si l’on compare les distances de 3 km et 10 km, elles sont à présent parcourues en 8 minutes et en 27 minutes.

Vous comprendrez que pour les distances courtes, la différence de temps est moins significative. Si pour vous, le critère d’achat d’un VAE est de réduire le temps et la distance, cela devient donc intéressant si vous parcourez plus de 4 ou 5 kilomètres.

3. Monter les côtes en VAE

C’est l’argument qui va vous convaincre d’acheter un vélo électrique. La première question que posent les novices est toujours celle de la puissance du moteur. « Le moteur du vélo électrique permet-il de grimper une pente sans pédaler ? ». La réponse est (presque) oui. Lorsque le moteur prend le relais, il est possible de parcourir des centaines de mètres sans aucun effort, même si la pente est très raide. Par contre, la loi oblige qu’il y ait un mouvement de rotation du pédalier. Celui-ci est obligatoire pour activer l’assistance électrique, bien que la sensation soit quasiment identique à celle que l’on ressent lorsqu’on pédale dans le vide.

De nombreuses ville ont une topographie accidentée. Des montées et des descentes s’enchainent. Si vous avez de la chance le matin pour vous rendre au travail, vous descendez à toute allure, mais le soir, au retour, c’est une autre affaire lorsqu’il faut se battre contre le dénivelé. Il y a bien entendu les pentes raides impossibles à grimper avec un vélo classique, même si elles ne font que 50 mètres. Mais il y a aussi les pentes plus vicieuses, celles dont le dénivelé n’est presque pas décelable à l’œil nu mais qui font plusieurs kilomètres. Heureusement, le moteur du vélo électrique est conçu pour y remédier !

4. Faire du vélo malgré des problèmes de santé

L’obésité, les problèmes aux genoux, les problèmes cardiaques, le manque d’endurance, sont des problèmes de santé qui empêchent beaucoup de personnes de faire du vélo. Le vélo électrique a cet avantage de pouvoir redonner la chance à bon nombre de personnes invalides ou dont leur état de santé ne leur permet pas de faire trop d’effort, de se remettre en selle.

Le tabagisme, les problèmes respiratoires ou cardio-vasculaires sont d’autres soucis de santé qui empêchent de faire du vélo sur une trop longue distance. Grâce au vélo électrique, il est possible de profiter de ce moyen de transport malgré les contraintes physiques. En plus, le vélo permet de prendre l’air.

5. Continuer à faire du vélo malgré l’âge

Vous avez parcouru des centaines de kilomètres, il y a de cela quelques décennies mais aujourd’hui le vélo n’est plus qu’un lointain souvenir ? Le vélo électrique est une bonne solution pour vous permettre de remonter en selle, malgré votre âge.

Le pédalage assisté permet d’avancer sans trop faire d’effort, mais le peu de mouvements à faire peut déjà être suffisant pour entretenir les muscles en douceur. De la même façon que de nombreuses personnes âgées pratiquent le vélo dans les salles de sport ou de remise en forme, le vélo électrique présente les mêmes avantages, tout en bénéficiant en plus du grand air.